Orientation stratégique 2013-2017

De 2009 à 2013, le Réseau québecois de recherche sur le suicide nouvellement créé a pu accroître significativement le nombre et la variété des chercheurs s’intéressant à la problématique du suicide et soutenir la productivité de ses membres. Si les réussites dans l’atteinte de ses objectifs initiaux sont indéniables, plusieurs défis demeurent à relever.

Outre la consolidation des réalisations dans le recrutement de chercheurs-cliniciens et le développement de plateformes de bases de données, le Réseau entend maintenant élargir son champ d’action et d’investigation des phénotypes, des maladies et des problèmes étroitement reliés au suicide et aux comportements suicidaires.

Pour ce faire, le Réseau a débuté la période 2013-2017 en accueillant plusieurs nouveaux membres possédant une expertise reconnue dans les domaines des troubles de l’humeur et des toxicomanies, en concluant d’importants partenariats à l’échelle provinciale et en rendant compte de cette expansion en adoptant un nouveau nom. Le RQRS est ainsi devenu le Réseau québécois sur le suicide, les troubles de l’humeur et les troubles associés (RQSHA).