Investissement de 26,5 M$ supplémentaire du gouvernement du Québec dans le Plan d'action en santé mentale 2015-2020

Le Réseau de recherche sur le suicide et les troubles associés (RQSHA) se réjouit de l'annonce récente d'un investissement supplémentaire du gouvernement du Québec de 26,5 M$ pour accélérer la mise en place du Plan d'action sur la santé mentale 2015-2020.   Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a fait l'annonce de ce financement, qui vise à consolider les équipes de soutien dans la communauté tant pour les jeunes que pour les adultes atteints de troubles mentaux graves, le 28 avril dernier.

Selon le communiqué du gouvernement du Québec:
 
Environ 5 560 personnes supplémentaires atteintes de troubles mentaux graves, tels que la schizophrénie, pourront bénéficier de services de proximité dans leur propre domicile ou milieu de vie. L'investissement se décline ainsi :
 
  • 15 M$ pour mettre en place 21 nouvelles équipes offrant des services de suivi intensif dans le milieu ou de soutien d'intensité variable. Cet investissement permettra une augmentation de 23% du suivi intensif dans le milieu et de 38% pour le soutien d'intensité variable;
  • 10 M$ pour développer 15 équipes de soutien pour les services d'intervention précoce dès l'apparition d'un premier épisode psychotique chez les jeunes;
  • 1 M$ pour rehausser des services sociaux généraux des établissements du réseau pour consolider le Service d'aide en situation de crise;
  • 500 000 $ au Centre national d'excellence en santé mentale (CNESM), consacrés à la réintégration des personnes atteintes de troubles mentaux graves dans la communauté. Cette somme servira à soutenir les nouvelles équipes mentionnées plus haut pour développer les meilleures pratiques dans ce domaine de la santé mentale.

 

Ces sommes s'ajoutent à un financement de 30,7 M$ qui servira, entre autres,  à développer plus de 550 places afin de favoriser le maintien dans la communauté des personnes atteintes de troubles mentaux, dans la plupart des régions du Québec, dont plus de 300 pour la région de Montréal. Ce montant découle d'un investissement de 100 M$ annoncé le 7 décembre dernier et qui vise à désengorger les urgences et à diminuer le temps d'attente dans les hôpitaux du Québec, notamment en favorisant l'utilisation optimale des lits de courte durée dans les centres hospitaliers.

 
Citation :
 
« Cette annonce nous permettra d'accélérer le déploiement du Plan d'action en santé mentale 2015-2020, afin de mieux soutenir le développement des jeunes et d'améliorer l'expérience de soins en santé mentale. L'ajout de ce financement vient donc confirmer l'engagement de notre gouvernement à mieux répondre aux besoins de la population en matière de soins et de services en santé mentale, dans un esprit qui favorise l'inclusion des personnes au sein de la collectivité. J'en profite pour souligner la Semaine de la santé mentale qui débute lundi prochain, le 1er mai. »
 
Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux.
 
Faits saillants :
 
Pour consulter le plan d'action en santé mentale : http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001319/