Amélioration de l'accessibilité des soins en psychothérapie au Québec

Le RQSHA applaudit l'annonce récente d'une amélioration de l’accessibilité aux soins de psychothérapie au Québec.  Cette amélioration s’inscrit dans une perspective de prévention du suicide car la majorité des individus qui décèdent de suicide éprouvaient des troubles mentaux lors de leur décès, alors que la majorité d’entre eux ne reçoivent pas de traitement pour leur maladie.

« Les troubles mentaux affectent la vie de milliers de Québécoises et de Québécois. Depuis 2014, nous avons démontré notre volonté d'améliorer la qualité de vie de ces personnes. Avec cette nouvelle approche moderne et structurée, nous leur offrirons des services supplémentaires inspirés des meilleures pratiques. Un nouveau Québec, c'est s'assurer du meilleur accès possible à des soins en santé mentale. C'est ce que nous faisons en déployant la première phase de ce programme public de psychothérapie. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

Voir l'annonce officielle du Ministère de la Santé et des Services Sociaux: Santé mentale: Le Gouvernement du Québec annonce la création d'un programme public de psychothérapie.

Alain Lesage a également signé un éditorial à ce sujet qui a paru en janvier 2017 dans la Revue Canadienne de Psychiatrie : The case for a federal mental health transition fund - La nécessité d'un fonds de transition fédéral pour la santé mentale.